twitter facebook chevron-right

Accoyer accuse Thierry Solère d'être un "manipulateur"

Au lendemain du bureau politique houleux des Républicains qui a renvoyé à l'automne la décision de l'éventuelle exclusion des Constructifs, le secrétaire général des LR a dénoncé, mercredi dans Questions d'Info, le rôle joué, selon lui, par le "manœuvrier" Thierry Solère, le député des Hauts-de-Seine.

Très remonté, le secrétaire général des Républicains. Dans sa ligne de mire, le député Thierry Solère qui a formé un groupe dissident de députés "Constructifs" avec des Républicains et des centristes de l'UDI à l'Assemblée nationale. Une félonie que ne lui pardonne pas Bernard Accoyer : "Nous sommes affaiblis à l'Assemblée nationale par 11 députés élus sous l'étiquette LR qui n'avaient pas de candidats En Marche face à eux ! La liste ayant été négocié par Monsieur Solère à l'Elysée !"

"Ils ont été manipulés par Monsieur Solère"

Pour autant, Bernard Accoyer se veut optimiste : il parie même sur un retour "à l'automne" de députés Les Républicains qui reviendront "au bercail". "Ils vont voir en réalité que leur rôle est un rôle de supplétif ! Qu'ils ont été manipulés probablement par Monsieur Solère dont le parcours est à l'évidence tourné vers ses propres intérêts..." Bernard Accoyer assure même que "cela fait longtemps" que Thierry Solère était "en négociation avec Monsieur Macron lui-même il l'a très habilement caché..."