Logo LCP
Les flux RSS

Site de l'Assemblée nationale

Voir les débats en cours à l’Assemblée nationale

Vous êtes ici : Accueil > Émissions > Bondy Blog Café > Valérie Pecresse, députée UMP des Yvelines, ancienne ministre

Bondy Blog Café : Valérie Pecresse, députée UMP des Yvelines, ancienne ministre

Valérie Pecresse, députée UMP des Yvelines, ancienne ministre

[Durée] 54mn
[Tags] valérie pecresse

Ajouter cette vidéo : JavaScript   iframe   lien court

A propos de cette video

Dans le cadre de l’enregistrement de cette émission, Valérie Pécresse s’est notamment prononcée…

Sur l’Affaire Bygmalion

« S’il y a une présomption d’innocence pour Jean-François Copé, il y a aussi une présomption de responsabilité pour toute l’équipe. »

Sur l’inventaire du mandat de Nicolas Sarkozy

« J’ai été la seule du Gouvernement Sarkozy à oser faire l’inventaire de ce qu’on n’avait pas bien fait, ça m’a valu pendant six mois une énorme bouderie de Nicolas Sarkozy qui expliquait partout que c’était minable de ma part (…) Tant qu’on n’aura pas fait ce travail d’inventaire, on n’arrivera pas à reconstruire un projet. »

Sur ses idées et son engagement en politique

« Il y a toujours eu plusieurs droites. Ma droite à moi, c’est une droite qui est interventionniste sur le plan économique, même si elle est libérale. (…) Ma façon de résoudre la question sociale c’est par l’éducation et c’est peut-être ce qui fait ma spécificité à l’UMP. (…) Je serai candidate en Ile-de- France pour les régionales. »

Sur le Front national

« Je ne crois pas à la stratégie de banalisation du FN. (…) Il faut parler aux électeurs du FN. (…) Le Front, il prospère sur nos défaillances, il prospère quand on est mauvais. Mais effectivement on n’a pas été bons pour plein de raisons. (…) Les Français ont voté FN car ils pensaient que cela n’aurait pas de conséquence, or c’est faux. »

Sur Nicolas Sarkozy

« Il y a certainement eu des dérapages ou des paroles que moi je n’aurais pas prononcées [à propos de la droitisation de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012] par contre ça ne m’a pas choquée quand Nicolas Sarkozy est allé à La Courneuve et qu’il a dit je reviendrai avec un karcher. (…) Le Sarkozy de 2007 m’avait plu car il y avait à la fois de la fermeté et de l’espoir. Celui de 2012 ne nous a pas vraiment associés à sa campagne, moi je n’ai pas tout compris. »

Sur l’UMP

« J’ai essayé de jouer le jeu de la direction collégiale, je n’ai pas réussi (…) Aujourd’hui on va chercher des personnalités qui ont une vraie respectabilité, avec les anciens Premiers ministres, et on leur dit : prenez les rênes le temps qu’on fasse la transparence. (…) Ce que je voudrais, c’est que pour 2017 il y ait des primaires (…) si quelqu’un demande à supprimer les primaires, c’est l’explosion de l’UMP, car c’est empêcher les jeunes d’avoir leur chance. (…) La guerre des chefs nous mine, nos deux maîtres mots, ça doit être : unité et probité. »

Sur François Hollande

« Il est face à une majorité coupée en deux (…) Ce qu’il a fait de bien ? Il a fait la Banque publique d’investissement, et le Mali, il fallait le faire. (…) La réforme territoriale accouche d’une souris alors qu’il nous a promis le grand soir. (…) Supprimer les peines plancher je ne suis pas d’accord, si j’étais ministre de la Justice, je commencerais par sortir tous les mineurs des prisons pour adultes. »

Vous aimerez aussi

Commenter / partager :       twitter Partager sur Google+