twitter facebook chevron-right

COP21 : le sommet de la dernière chance...

Ça vous regarde

Régionales : qui est le grand perdant ?

Diffusée le 07/12/2015

Dimanche 6 décembre a eu lieu le premier vote pour les 13 nouvelles régions. Le taux d'abstention est estimé à 49,5% pour le premier tour, un peu moins qu'en 2010 (53,6%). Place aux triangulaires avec des résultats historiques pour le FN au premier tour (27%), dans des proportions encore plus grandes que celles prévues par les sondages, une droite en petite forme (26,7%) et une gauche en chute libre (23,6%). C'est donc la victoire au niveau national d'un parti jusque-là marginal.

Le PS reste en tête dans trois régions, la Bretagne avec le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, l'Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et la Corse. Le FN, quant à lui, s'impose dans 6 régions : PACA (Christian Estrosi, le candidat de la droite se voit dépassé de 15 points par rapport à Marion Maréchal le Pen), Nord-Pas-De-Calais-Picardie, Grand Est, Centre-Val-de-Loire, Bourgogne-Franche-Comté et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Cependant les Républicains, semblent avoir pris le dessus en Ile-de-France, Pays-de-la-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes et Normandie.

Nicolas Sarkozy a, à nouveau, appelé hier soir à « refuser toute fusion et tout retrait » contrairement à son allié, le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde qui demande « le retrait des listes qui se trouvent en 3eme position dans les régions où le FN peut gagner ». Pour les régions où le PS se trouve en meilleure position que Les Républicains (par exemple Carole Delgas en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées), ce serait une première pour cet électorat de droite car il devra faire le choix de voter « utile » pour contrer le FN malgré les appels de l'ancien président. Le Ps a déjà appelé ses candidats dans le Sud-Est, le Grand Est et dans le Nord à se retirer.

Y aura-t-il un sursaut citoyen ? Jusqu'à quel point les attentats ont-ils influencé les votes ? Quelles stratégies vont adopter le PS et les Républicains ? Vers quoi s'oriente-t-on pour 2017 ? Que faut-il réellement comprendre de cette volonté citoyenne ? Qu'en est-il des abstentionnistes ? Comment la gauche peut-elle se relever ?

Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde.

Invités :

- Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion à l'IFOP

- Marie Christine Arnautu, vice-présidente du FN, députée européenne `

- Yann Galut, député PS du Cher, porte-parole de la gauche forte

- Thierry Solère, tête de liste LR pour les Hauts-de-Seine, chargé des primaires 2016

Question JDD : Victoire du FN au premier tour, soutenez-vous la stratégie socialiste de se désister dans trois régions (Paca, Nord et Grand Est) ? Votez sur LeJDD.fr et réagissez en direct, via Twitter, grâce au hashtag #CVR.