twitter facebook chevron-right

Motion de censure : L'Equipe Ayrault contre la thérapie de groupe UMP

Moins de 2 min

Les cyniques et les désabusés de la politique ne manqueront pas de dire que la motion de censure de l'UMP est un exercice convenu... où l'opposition s'oppose et où la majorité soutient le gouvernement. Pas si sûr.

À y regarder de plus près, on peut se demander si Jean-François Copé, en offrant une tribune parlementaire à Jean-Marc Ayrault n'a pas raté son coup.

D'abord, en resserrant les rangs d'une majorité, de plus en plus en proie au doute, derrière le chef du gouvernement :

Ensuite l’absence remarqué de François Fillon et les contestations, même au sein de l'UMP, sur la manière dont cette opération-commando a été menée par Jean-François Copé, prêtaient facilement le flanc à la critique :

Enfin bien que piètre orateur, Jean-Marc Ayrault s'est bien sorti de l'exercice. En endossant le costume de Premier ministre et en parlant à la première personne :

La motion de censure a été rejeté et Jean-François Copé a appris, une fois de plus, à ses dépens qu'il est grand temps de faire de la politique autrement.


Lien vers la séance dans son intégralité