twitter facebook chevron-right

Pierre Januel, collaborateur parlementaire EELV et blogueur

4 min

A 30 ans, Pierre Januel fait partie des neuf conseillers du groupe EELV à l'Assemblée nationale. En charge de la commission des lois, il est surtout connu pour son activité sur le net. Très actif sur Twitter, il est aussi le coauteur du blog "Les cuisines de l'Assemblée", hébergé sur le site de l'Express qui a pour objectif d'"expliquer l'Assemblée au grand public" .

Épisode du "Poulegate"

Récemment, il s'est fait connaître pour avoir été le premier à mettre en ligne le fameux épisode du "poulegate". Une députée de son groupe, Véronique Massoneau subit en séance les caquètements d'un député UMP. Pierre Januel est chez lui, dans le Nord de la France quand il est alerté du dérapage. Il isole la séquence vidéo et la poste immédiatement sur son blog.

L'information est reprise en boucle le lendemain. Un site d'information belge va même jusqu'à l'appeler le "député Pierre Januel". "Ça m'a fait rire, mais ça montre aussi que les journalistes ne vérifient pas toujours leurs informations", lance celui qui se considère comme un "citoyen, militant écologiste" ayant "un peu le rôle d'un journaliste ou d'un lanceur d'alerte".

50 tweets par jour certains mardis

Celui qui monte parfois jusqu'à 50 tweets par jour les mardis et mercredis est reconnaissable sur le réseau social à ses lunettes rondes posées sur un fond vert et un papier à en tête Assemblée nationale.
Ultra-réactif, il répond à beaucoup d'internautes qui l'interpellent et n'hésite pas à aller au "clash", notamment avec le Lab d'Europe 1, site leader dans la reprise d'information politique sur le web. Au cours de l'entretien, il dit comprendre Cécile Duflot qui a décidé de moins tweeter depuis qu'elle est devenue ministre. "Dès qu'elle fait un tweet il y a une article sur le Lab'. Elle pourrait être pigiste chez eux !" lance, provocateur, le jeune conseiller. "On reproche aux politiques de trop maîtriser leur communication mais dès qu'ils sont plus spontanés ça fait un scandale" regrette-t-il en évoquant le chili con carne postée par la ministre du Logement en octobre 2012.

"Je ne donne pas de conseils aux députés de mon groupe"

Il jure mordicus ne pas donner de "conseils web" aux députés de son groupe. "Je leur donne des conseils sur la commission des Lois, c'est pour ça que je suis payé. Pour le reste il y a un conseiller en communication". Même à Barbara Pompili qui se plaint souvent des insultes qu'elle reçoit sur le réseau social ? Même à sa coprésidente, répond le collaborateur qui observe malgré tout que "les gens se lâchent plus derrière un écran". Barbara Pompili confie être souvent "réconfortée" quand il prend sa défense sur le réseau social. "Il peut être cruel !" sourit la députée de la Somme. "Il peut se permettre de dire des choses alors que nous, en tant qu'élus, on doit souvent retenir notre parole".

"On n'a même pas le droit de venir en jean !"

Il trouve les rites parlementaires "un peu désuets", parle du "vieux velours rouge" de l'hémicycle et des "huissiers en chaîne" avec un sourire en coin. "On n'a même pas le droit de venir en jean" s'amuse le diplômé de l'IEP d'Aix-en-Provence, vêtu d'un pantalon sombre. Il espère plus de transparence au Palais Bourbon et milite pour que toutes les commissions soient ouvertes à la presse. Depuis qu'il est arrivé à l'Assemblée en juin 2012, personne ne lui a jamais reproché de tweeter ou de bloguer sur ses heures de travail. "Twitter est un outil de travail, il me permet d'accéder à l'information" confirme ce fin connaisseur du droit parlementaire. "Cela tient aussi à la culture écolo, et ce serait différent si je posais des problèmes".

La politique ? "Il a ça dans le sang"

Conscient de son devoir de réserve, il confie : "collaborateur, c'est un métier où il ne faut pas avoir beaucoup d’orgueil". Jusqu'à une prochaine élection ? "Je ne veux pas forcément faire de la politique" fait mine de répondre celui qui ne cache pas vraiment ses ambitions. "La force de Pierre, c'est qu'il peut faire plein de choses" analyse le responsable de la communication Eric Fallourd qui l'imagine aussi bien en "politique convainquant", "universitaire intéressant" "chroniqueur pertinent" voire même "critique musical" !

Pierre Januel est en effet la référence rock et l'"agenda concert" de ses collègues du groupe. Pour Samuel Le Goff, fondateur du blog "Les cuisines de l'Assemblée", cela ne fait aucun doute "La politique, il a ça dans le sang. C'est évident qu'il en fera". "On verra, je n'ai pas de plan de carrière. Je ne veux pas faire de la politique pour elle-même" balaie Januel. Un écolo sur toute la ligne.

A côtés

Voir son interview en vidéo :

Message vidéo enregistré sur Instagram à la fin de l'entretien :