twitter facebook chevron-right

Martin Schulz : candidat le plus influent sur le net selon Augure

2 min

Selon une enquête publiée par la société Augure, le candidat à la commission européenne le plus influent sur la toile est le socialiste Martin Schulz, actuel président du Parlement européen.

Il est suivi par Jean-Claude Juncker, Premier ministre luxembourgeois et candidat de la droite européenne (PPE). Sur la troisième place du podium, Guy Verhofstadt, candidat belge qui représente les libéraux. Selon Augure "ce dernier a su utiliser les réseaux sociaux pour combler son retard médiatique face à Martin Schulz et Jean-Claude Juncker".

Cette enquête
, réalisée entre le 16 avril et le 16 mai 2014 a mesuré la "présence et l’influence digitale des candidats" sur différents supports européens : blogs, médias en ligne et réseaux sociaux. Parmi ces derniers : Facebook et Twitter sont les deux réseaux les plus utilisés par les candidats mais Google +, LinkedIn et Youtube ont aussi été passés au crible.

José Bové premier dans les "discussions d'opinion"

La société s'est basée sur trois critères pour mesurer l'influence en ligne : l'exposition médiatique, la faculté à créer l'opinion et à être relayé ainsi que le niveau de participation dans une discussion en ligne.

Martin Schulz arrive en tête pour les deux premiers critères, mais pour la catégorie "participation à une discussion sur une thématique donnée", c'est José Bové, candidat français et écologiste qui est le plus influent.

Sur Twitter, les candidats les plus actifs sont respectivement Guy Verhofstadt, Martin Schulz, Alexis Tsipras de la gauche européenne, Ska Keller suivie de José Bové tous deux représentants le courant écologiste et Jean-Claude Juncker en dernier. En termes de "retombées médiatiques" Martin Schulz est premier devant Jean-Claude Juncker et Guy Verhofstadt respectant ainsi le classement de leur influence en ligne. En revanche ils sont suivi d'Alexis Tsipras puis des écologistes Ska Keller et José Bové.

370 000 tweets sur les élections européennes contre 5 millions pour l'Eurovision

L'agence éditrice de logiciels a ensuite élargi son analyse aux "32 qui comptent" en Europe selon le site internet "Europe Decide" dont Élisabeth Guigou, Christine Lagarde ou Pascal Lamy parmi les Français. Sur ces 32 leaders européens, 91% sont présents et actifs sur au moins un réseau social.

Pascal Lamy n'est présent sur aucune plateforme comme 9% des personnalités analysées.

Enfin, l'étude conclut que ces élections européennes ne passionnent pas les internautes. Environ 370 000 tweets recensés contre plus de 5 millions pour le concours de l'Eurovision et la victoire de Conchita Wurst.

+ D'infos : revoir le débat entre les candidats à la présidence de la commission, résumé ici en moins de 5 minutes :

)

Cette même agence avait classé Christian Estrosi, le maire le plus influent de France sur le net et avait aussi réalisé une radiographie de Twitter à retrouver ici