twitter facebook chevron-right

Vallaud (PS): Dussopt a "craché au visage" des députés socialistes

Le porte-parole du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée nationale, Boris Vallaud, a jugé lundi qu'en acceptant d'entrer au gouvernement, Olivier Dussopt avait "craché au visage" de ses camarades députés socialistes.

Le porte-parole du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée nationale, Boris Vallaud, le 27 août 2017 à Frangy-en-Bresse, en Saône-et-LoireLe porte-parole du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée nationale, Boris Vallaud, le 27 août 2017 à Frangy-en-Bresse, en Saône-et-Loire

Le porte-parole du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée nationale, Boris Vallaud, a jugé lundi qu'en acceptant d'entrer au gouvernement, Olivier Dussopt avait "craché au visage" de ses camarades députés socialistes.

Comme on lui demandait sur franceinfo s'il avait été surpris par l'entrée au gouvernement du député PS de l'Ardèche, nommé secrétaire d’État chargé de la Fonction publique, M. Vallaud a répondu: "Surpris? Je ne m'y attendais pas. Quand on n'est que trente, on prend ça aussi de façon très personnelle, comme s’il venait, je vous le dis franchement, de nous cracher individuellement au visage".

"Mais malheureusement, je ne découvre pas que l’on est prêt à se vendre pour un plat de lentilles. Je trouve que quand on est trente à se serrer les coudes, à se préoccuper de savoir comment on se redresse, comment on se refonde, je trouve que la jouer +perso+, c’est pas très correct vis-à-vis des collègues", a-t-il critiqué.

"Ce qui m’importe, c’est moins Olivier Dussopt que ce que Emmanuel Macron dit à travers cette nomination. Ca dit quelque chose de ce qu’il pense des oppositions", a-t-il ajouté.

Ancien camarade de l'ENA du président de la République, Boris Vallaud a indiqué ne pas avoir été lui-même sollicité par des proches du président pour entrer au gouvernement. "Il a eu la bonne idée de ne pas le faire", a-t-il dit laconiquement.