twitter facebook chevron-right

Suicides de policiers et gendarmes: Collomb va recevoir les syndicats

Edouard Philippe a annoncé lundi que le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb allait recevoir "l'ensemble des organisations représentatives de forces de l'ordre" à la suite de la vague de suicides ces derniers jours chez les policiers et gendarmes.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb à La Rochelle, le 28 octobre 2017Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb à La Rochelle, le 28 octobre 2017

Edouard Philippe a annoncé lundi que le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb allait recevoir "l'ensemble des organisations représentatives de forces de l'ordre" à la suite de la vague de suicides ces derniers jours chez les policiers et gendarmes.

"Nous demandons énormément aux policiers, aux gendarmes, aux militaires, énormément", a souligné le Premier ministre sur France Inter, affirmant qu'"on ne peut pas prendre à la légère" ces suicides.

"Nous en avons discuté" avec Gérard Collomb, a-t-il indiqué. "Il va recevoir l’ensemble des organisations représentatives des forces de l’ordre (...) pour faire le point sur les procédures qui existent, afin de déceler ceux qui, dans une situation de fragilité particulière, pourraient, le cas échéant, décrocher, voire passer à l'acte".

"Il y a un travail très fin à réaliser, nous allons le faire", a déclaré Edouard Philippe, affirmant prendre "personnellement très au sérieux ces chiffres et, au-delà de ces chiffres, les réalités individuelles qu'elles représentent".

Huit membres des forces de l'ordre ont mis fin à leurs jours en une semaine. Ils font partie des 46 policiers et 16 gendarmes qui se sont donnés la mort depuis le début de l’année 2017, selon un décompte initial du ministère de l'Intérieur complété par l'AFP.