twitter facebook chevron-right

Moralisation: la majorité sera "suffisante" malgré les absences

L'exécutif pourra compter sur une "majorité suffisante" mercredi lors du vote définitif du projet de loi sur la confiance dans la vie politique à l'Assemblée nationale, a assuré mardi soir le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Christophe Castaner, malgré l'absence de nombreux députés partis en vacances, y compris au sein de la majorité.

Le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Christophe Castaner à Paris, le 28 juillet 2017Le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Christophe Castaner à Paris, le 28 juillet 2017

L'exécutif pourra compter sur une "majorité suffisante" mercredi lors du vote définitif du projet de loi sur la confiance dans la vie politique à l'Assemblée nationale, a assuré mardi soir le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Christophe Castaner, malgré l'absence de nombreux députés partis en vacances, y compris au sein de la majorité.

"D'abord il n'y a pas que les députés En Marche, il y a aussi les députés du MoDem", a souligné M. Castaner lorsqu'on lui demandait s'il avait des assurances quant au fait qu'il y ait assez de députés REM lors du vote prévu mercredi en fin de journée.

"Si je n'ai pas d'assurance, parce que le ministre n'a pas à avoir d'assurances de la part des parlementaires, je n'ai pas d'inquiétude", a-t-il poursuivi lors d'un point presse informel organisé avant un dîner de l'exécutif autour d'Emmanuel Macron à l'Elysée.

"Je sais la mobilisation large du groupe de La République en Marche, je sais aussi la mobilisation du groupe MoDem, et vous verrez que l'un et l'autre, et peut être même l'un sans l'autre, sauront porter une majorité suffisante pour que ce texte soit voté", a assuré M. Castaner.

De façon imprévue, l'Assemblée a siégé une semaine de plus du fait de l'échec d'une commission paritaire avec le Sénat sur le texte censé corriger des pratiques discutables dans la vie politique française.

Mais de nombreux députés, de l'opposition comme de la majorité, ont tout de même quitté Paris pour partir en vacances.

Selon un pointage cité par des députés de la majorité, seulement 150 députés du groupe REM, fort de 314 membres, pourraient être présents mercredi. 

Mais avec les procurations, le renfort des députés MoDem de la majorité, ainsi que de députés socialistes favorables au texte, et l'absence de députés d'opposition, l'exécutif devrait pouvoir assurer sa majorité, dans une Assemblée aux bancs clairsemés.