twitter facebook chevron-right

Commerce: Macron assure que le Ceta respectera les normes européennes de santé et d'environnement

Emmanuel Macron a assuré mercredi que le traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (Ceta), entré en application provisoire le 21 septembre, respecterait les normes européennes de santé et d'environnement.

Emmanuel Macron à Rungis le 11 octobre 2017Emmanuel Macron à Rungis le 11 octobre 2017

Emmanuel Macron a assuré mercredi que le traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (Ceta), entré en application provisoire le 21 septembre, respecterait les normes européennes de santé et d'environnement.

"La mise en place du Ceta sera parfaitement conforme aux normes européennes sur la santé et l'environnement pour empêcher toute concurrence déloyale sur le marché européen", a déclaré le président de la République à Rungis (Val-de-Marne), donnant notamment l'exemple du saumon canadien transgénique, lors d'une allocution à mi-parcours des Etats généraux de l'Alimentation.

"J'entends parler parfois de saumon transgénique. Si le Canada veut autoriser sa commercialisation sur son propre marché, c'est le droit souverain du Canada. Mais dans la mesure où la règlementation française et européenne interdit la commercialisation d'un tel produit, évidemment on l'interdira pour tous les produits importés par le biais du Ceta", a-t-il assuré.

"Je sais toute l'inquiétude que le Ceta ou le Mercosur peuvent nourrir dans la population, chez certaines associations, chez certains producteurs", a affirmé M. Macron, indiquant que "ces accords commerciaux soulèvent des enjeux lourds, tant pour la protection du consommateur que pour la protection des producteurs".

Il a rappelé qu'un rapport d'évaluation des conséquences du Ceta avait été remis en septembre au Premier ministre, Edouard Philippe, et a indiqué qu'un "point d'action sera présenté la semaine prochaine, avec des mesures très claires" d'action, de contrôle, d'encadrement.