twitter facebook chevron-right

Code du travail: la CFDT veut "faire évoluer les décrets"

La CFDT entend "faire évoluer les décrets" d'application de la réforme du code du travail sur laquelle elle est "en désaccord en grande partie", a affirmé mardi son secrétaire général, Laurent Berger.

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, le 25 juillet 2017 à ParisLe secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, le 25 juillet 2017 à Paris

La CFDT entend "faire évoluer les décrets" d'application de la réforme du code du travail sur laquelle elle est "en désaccord en grande partie", a affirmé mardi son secrétaire général, Laurent Berger.

Fustigeant sur franceinfo une réforme qui "ne laisse pas de place au dialogue social", Laurent Berger a toutefois estimé pouvoir améliorer ce point. "Cette bataille-là est difficile, elle est gagnable en faisant évoluer les décrets. C'est moins spectaculaire (que les manifestations) mais c'est beaucoup plus efficace."

"Nous nous mobilisons dès maintenant, a précisé Laurent Berger. Nous allons nous adresser aux salariés, aux dirigeants d'entreprises. Nous allons interpeller les députés et l'exécutif." 

"Il faut cesser de considérer que l'action sociale n'a de sens que lorsqu'on manifeste", a déclaré le leader syndical sur franceinfo alors qu'une journée de mobilisation est prévue ce mardi à l'initiative de la CGT et que la CFDT n'a pas appelé à la rejoindre.

"La CFDT ne répond pas à une convocation d'une autre organisation syndicale", s'est justifié Laurent Berger, assurant "respecter ceux qui vont exprimer leur mécontentement dans la rue".

"La France est réformable, mais il faut que ce soit juste", a-t-il ajouté, qualifiant d'"inappropriées" les récentes déclarations d'Emmanuel Macron visant les "fainéants", qui pour lui "rappellent des déclarations à l'emporte-pièce de M. Sarkozy."