twitter facebook chevron-right

Alençon: incendie d'origine criminelle dans un local du FN

Le local du Front National à Alençon a été la cible d'un incendie d'origine criminelle vers 2H00 du matin dans la nuit de vendredi à samedi à Alençon, a-t-on appris auprès du procureur.

Marine Le Pen le 8 mars 2017 à ChalezeuleMarine Le Pen le 8 mars 2017 à Chalezeule

Le local du Front National à Alençon a été la cible d'un incendie d'origine criminelle vers 2H00 du matin dans la nuit de vendredi à samedi à Alençon, a-t-on appris auprès du procureur.

"Vers 2H00 du matin, le local du FN a fait l'objet d'un incendie nécessairement d'origine criminelle", a déclaré à l'AFP François Coudert, le procureur de la République d'Alençon. 

La vitrine du local a été brisée à l'aide d'une barrière métallique, habituellement utilisée pour "contenir la foule" et le local a été "gravement endommagé" dans cet incendie, a précisé le procureur.

Quatre personnes qui habitent au-dessus du local, situé dans une rue du centre historique de la préfecture de l'Orne, ont été incommodées par des fumées et trois ont été brièvement hospitalisées.

L'enquête a été confiée à la brigade de sûreté d'Alençon et le mode opératoire n'est pas encore connu, a encore indiqué le magistrat.