twitter facebook chevron-right

39% des Français plutôt satisfaits des six premiers mois de Macron

Moins de quatre Français sur dix (39%) sont satisfaits des six premiers mois de mandat d'Emmanuel Macron, avec une différence nette entre sympathisants de gauche (15%) et sympathisants de droite (48%), selon un sondage BVA-La Tribune publié jeudi.

Emmanuel Macron s'entretient avec le Secrétaire Général de l'Onu Antonio Guterres, à Bonn, le 15 novembre 2017Emmanuel Macron s'entretient avec le Secrétaire Général de l'Onu Antonio Guterres, à Bonn, le 15 novembre 2017

Moins de quatre Français sur dix (39%) sont satisfaits des six premiers mois de mandat d'Emmanuel Macron, avec une différence nette entre sympathisants de gauche (15%) et sympathisants de droite (48%), selon un sondage BVA-La Tribune publié jeudi.

Invités à dire s'ils sont plutôt satisfaits ou plutôt mécontents des six premiers mois du président de la République, 39% se disent plutôt satisfaits et 57% plutôt mécontents (4% ne se prononçant pas).

C'est un point de plus que pour François Hollande en novembre 2012 (38% de satisfaits, 61% de mécontents).

En revanche, M. Macron jouit d'une image beaucoup plus positive que M. Hollande dans l'opinion: les Français le trouvent dynamique (81% contre 27% pour l'ex-chef de l'Etat au bout de quatre mois de mandat), compétent (57% contre 38%), capable de prendre les décisions qui s'imposent (56% contre 31%).

François Hollande était en revanche jugé davantage rassembleur que M. Macron (40% contre 37%).

Le mécontentement est majoritaire chez les jeunes (60% des 18-34 ans) et les catégories modestes (63% des ouvriers et employés).

Sur le plan politique, si 15% des sympathisants de gauche se disent satisfaits, on note une nette différence entre ceux de la France insoumise (8%) et ceux du PS (39%).

Même écart à droite de l'échiquier entre les sympathisants LR (52% de satisfaits) et ceux du FN (21%).

Les six premiers mois du mandat d'Emmanuel Macron ont "marqué les esprits", note l'institut: 77% des Français sont capables de citer spontanément au moins une mesure réalisée par Emmanuel Macron.

Les quatre mesures que les Français ont le plus retenues sont la loi travail (26% de citation), la suppression de l'ISF (16%), la hausse de la CSG (15%) et la baisse des APL (14%). Des "mesures qui sont souvent évoquées avec une tonalité négatives", observe BVA.

De manière générale, près d'un Français sur deux (47%) juge la politique du gouvernement trop libérale (17% pas assez, 31% juste comme il faut).

Sondage réalisée par internet du 15 au 16 novembre auprès d'un échantillon de 1.080 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).