twitter facebook chevron-right
Législatives 2017

[Sondage] Législatives : Macron commence à siphonner les voix de droite

À quatre semaines du premier tour des législatives, la République en Marche et son allié le MoDem creusent l'écart sur leurs adversaires, selon un sondage Harris Interactive-Indeed pour LCP. Surtout, après la nomination de trois figures LR au gouvernement, un quart des électeurs de François Fillon à la présidentielle pourraient voter pour le parti du président de la République.
Moins de 2 min
Montage LCP - crédits AFPMontage LCP - crédits AFP

Après avoir gagné en mai, Macron va-t-il confirmer en juin ? La République en Marche (LREM), le parti lancé par le président de la République, semble en tout cas avoir le vent en poupe. Avec son allié MoDem, il recueillerait 32 % des voix au premier tour des élections législatives le 11 juin prochain, selon un sondage Harris interactive-Indeed* publié jeudi.

LREM distancerait largement le Front national (19%), le duo LR-UDI (18%) et la France Insoumise (16%). Le Parti socialiste et son allié le PRG plafonneraient à 6% des intentions de vote. Difficile pour autant d'établir des conclusions définitives, tant les configurations peuvent varier en fonction des circonscriptions.

Macron commence à capter les électeurs de Fillon

Dans le détail, la dynamique de LREM est portée par un report de voix de plus en plus important des électeurs de François Fillon lors de la présidentielle. Ceux-ci seraient 25 % à voter pour un candidat de la "majorité présidentielle" en juin, soit douze points de plus en une semaine. Les nominations d'Édouard Philippe à Matignon puis du tandem Bruno Le Maire-Gérald Darmanin à Bercy semblent avoir séduit les électeurs de droite.

Dans une moindre mesure, l'étiquette du président de la République attire également une fraction des électorats de Benoît Hamon (18% de ses électeurs), Jean-Luc Mélenchon (11%) et même Marine Le Pen (9%). De quoi suffire pour créer la vague espérée par le nouvel exécutif et obtenir la majorité absolue des sièges à l'Assemblée ? Réponse le 18 juin prochain.

*Enquête réalisée en ligne du 16 au 18 mai sur un échantillon de 1 019 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 940 inscrits sur les listes électorales