twitter facebook chevron-right
Législatives 2017

[SONDAGE] Législatives : La République en marche largement en tête, malgré une légère baisse

Le parti d'Emmanuel Macron est en tête des intentions de vote avec 31% des suffrages au 1er tour des élections législatives, loin devant le FN (19%) et l'alliance LR-UDI (18%) selon un sondage Harris Interactive-Indeed pour LCP.
Moins de 2 min
AFP - Montage LCPAFP - Montage LCP

La République en marche va-t-elle réussir son pari ? C'est en tout cas ce que semble indiquer un sondage Harris interactive-Indeed* publié lundi. Malgré une baisse d'un point par rapport au 18 mai, le mouvement du président de la République (avec son allié du Modem) est en tête des intentions de vote avec 31% des suffrages au premier tour des élections législatives.

Le Front national (19%) et l'alliance Les Républicains-UDI (18%) restent stable par rapport au précédent sondage. De son côté, la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon perd deux points (14%) mais devance toujours largement le Parti socialiste (7%).


Baisse de la mobilisation des électeurs de Mélenchon

Dans le détail, on remarque que parmi les personnes ayant voté au premier tour de l'élection présidentielle pour Emmanuel Macron, 85% comptent voter pour un candidat de La République en marche ou du Modem selon le sondage. Un chiffre élevé si on le compare à ceux du FN (81%), à ceux de l'alliance LR-UDI (75%) et surtout à ceux de la France insoumise (58%) et du Parti socialiste (45%).

A noter, une baisse de 15 points (par rapport au sondage du 18 mai) parmi les électeurs de Jean-Luc Mélenchon voulant voter pour un candidat de la France insoumise. Enfin, l'électorat de Benoît Hamon (PS) est très divisé : il votera, selon le sondage, à 45% pour un candidat PS, à 19% pour un candidat de La République en marche-Modem, à 13% pour la France insoumise et à 12% pour Europe Ecologie-Les Verts.

*Sondage réalisé en ligne du 23 au 26 mai sur un échantillon de 1010 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 905 inscrits sur les listes électorales selon la méthode des quotas.