twitter facebook chevron-right

Pollution à Paris : Ségolène Royal critique la méthode d'Anne Hidalgo

La ministre de l'Ecologie assure que "la ville de Paris (doit agir) de façon beaucoup plus déterminée".
3 min

Passe d'armes entre Ségolène Royal, Cécile Duflot et Anne Hidalgo autour de la question de la pollution aux particules fines à Paris. La maire de la capitale a demandé à l’État de permettre l'instauration vendredi dans sa ville de la circulation alternée.

Lorsque la circulation alternée entre en vigueur, seuls les véhicules dont la plaque finit par un nombre pair peuvent circuler les jours pairs. Quand les jours sont impairs, seuls les véhicules dont le numéro de plaque est impair circulent. Mais la mesure ne sera finalement pas appliquée, selon Le Parisien.

Plus tôt dans la journée, Ségolène Royal avait assuré au micro de LCP qu'elle ne voulait pas prendre de "décision intempestive" : "On est en train de regarder", a déclaré la ministre de l’Écologie. "Nous prendrons les décisions qui s'imposent si nous devons protéger la santé publique".

Elle en a profité également pour critiquer l'action d'Anne Hidalgo en matière de lutte contre la pollution. "La ville de Paris (doit agir) de façon beaucoup plus déterminée parce qu'il y a beaucoup d'annonces et on ne voit pas beaucoup de changement", a déclaré la ministre.

Une attitude qui ne plaît pas du tout aux écologistes. Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, a évoqué sur Twitter un "aveuglement" : "Les Parisiens n'en peuvent plus", a-t-elle ajoutée.

"Quand l’État laissera-t-il les élus agir pour leur ville ? Faut-il engager des actions pour mise en danger pour que ça bouge ?", a continué l'écologiste.

Cécile Duflot, elle aussi, a violemment réagi : "Bon déjà, quand Ségolène Royal voulait 'comparer' nos bilans alors que j'étais ministre du Logement, c'était... curieux, mais refuser la circulation alternée à Paris et attaquer Anne Hidalgo sur son volontarisme face à la pollution ça devient lunaire."

L'adjoint écologiste à la mairie de Paris chargé des transports, Christophe Najdovski, a également critiqué Ségolène Royal : "'Ne pas prendre de décision intempestive'. Cela fait 4 jours qu'on attend une action de l'Etat !"

Christophe Najdovski assurait ce matin au Parisien que la demande d'instaurer la circulation alternée avait été faite auprès du préfet de la ville de Paris. Ce dernier devait la transmettre "au ministère de l’Écologie ou à Matignon".

Des mesures anti-pollution

Anne Hidalgo a par ailleurs demandé au Syndicat des Transports d'Île-de-France d’appliquer la gratuité des transports collectifs.

Enfin, vendredi, les 30 premières minutes de Vélib seront gratuites, une heure d'Autolib sera gratuite pour les abonnés à la journée et le stationnement résidentiel sera gratuit. "J’appelle les Franciliens à recourir aux transports collectifs, aux déplacements doux et aux transports propres, ainsi qu’au covoiturage", a écrit Anne Hidalgo sur Twitter.

_
_
Maxence Kagni avec Thomas Soulié et Elisa Bertholomey