twitter facebook chevron-right
Notre-Dame de Paris

Notre-Dame de Paris : le projet de loi définitivement adopté par les députés

Trois mois après le terrible incendie qui a ravagé la charpente de bois pluricentenaire de la cathédrale et détruit la flèche de Viollet-le-Duc, le Parlement a achevé l'examen de la loi pour la conservation et la restauration du monument qui institue une souscription nationale.
Moins de 2 min

33 abstentions, 8 votes contre et 91 votes pour l'adoption, le marathon législatif du projet de loi Notre-Dame est désormais terminé. L'Assemblée nationale a dû utiliser sa capacité à avoir le "dernier mot", du fait de désaccords persistants avec le Sénat.

Les règles en matière de voirie, d'urbanisme, de délivrance d'autorisations de travaux et du code de l'environnement sont concernées par les ordonnances. Des dérogations qui, pour ce qui concerne l'environnement, devront respecter les engagements de la France sur le sujet. Le gouvernement disposera d'un an pour y recourir, une fois le texte promulgué par le président de la République. Les ordonnances devront ensuite être ratifiées par le Parlement.


>> Les articles de la rédaction sur le dossier Notre-Dame de Paris et l'examen de son projet de loi :

Restauration de Notre-Dame de Paris : l'Assemblée encadre les dérogations au code de l'environnement

Restauration de Notre-Dame : la majorité adopte le projet de loi sans susciter l'unanimité

Restauration de Notre-Dame : l'Assemblée nationale à la recherche de l'unanimité

Restauration de Notre-Dame : les dons excédentaires reversés à d'autres sites en péril ?

Le Premier ministre annonce une loi et un concours international pour reconstruire Notre-Dame de Paris

Les députés LR veulent donner à Notre-Dame de Paris le statut de "trésor national"