twitter facebook chevron-right
Présidentielle 2017

Nicolas Dupont-Aignan : "Voter utile, c'est voter inutile !"

Le candidat de Debout la République était jeudi l'invité de l'émission Question de méthode sur LCP, en partenariat avec France Bleu. Crédité de 2 à 3% des intentions de vote, Nicolas Dupont-Aignan a précisé qu'il ne voulait plus sortir de l'euro. Il propose de réserver 75% de la commande publique aux entreprises sur le sol français, revenir sur la privatisation des autoroutes, lutter contre les déserts médicaux et d'adopter une série de mesures pour moraliser la vie politique. Retour sur les moments forts de son interview.
4 min


Relancer l'activité par une baisse massive des prélèvements

Il a changé d'avis sur la sortie de l'Euro

Longtemps favorable au retour au Franc et à la sortie de l'euro, le candidat a changé de position. Il souhaite désormais garder "les bons côtés de la monnaie unique", tout en laissant la possibilité à chaque pays de dévaluer en cas de crise.

Travailleurs détachés et clause Molière : "Honte à monsieur Gattaz, honte à monsieur Martinez !"

"Réorienter et réorganiser l'Europe"

Nicolas Dupont-Aignan propose de réserver 75% de la commande publique à la production française

Lutter contre la désertification des services publics dans le monde rural

Une mesure originale : coupler les petits hôpitaux de proximité avec des maisons de retraite

Reprendre la main sur le coût du ferroviaire et la privatisation des autoroutes

Sur les institutions : retour au septennat renouvelable...

... et nouvelles mesures pour moraliser la vie publique

"Le vote utile, est-ce qu'il a été vraiment utile depuis 20 ans ?"