twitter facebook chevron-right
front national

Marine Le Pen : "Le FN se remettra sans difficulté du départ de Florian Philippot"

Invitée de Questions d'info, jeudi sur LCP, la présidente du Front national nie être "isolée" au sein de son mouvement et assure au contraire être "la plus solide et la mieux placée" pour l'élection présidentielle de 2022.
4 min

"Je prends acte de sa décision." Marine Le Pen, invitée jeudi de l'émission Questions d'info sur LCP, a réagi pour la première fois à la décision de Florian Philippot de quitter le parti frontiste.

"Les Patriotes est un parti politique"

Marine Le Pen estime que la démission de Florian Philippot, annoncée jeudi matin sur France 2, n'est "pas une surprise". La présidente du parti frontiste assure qu'elle "respecte la décision" de son ancien vice-président, tout en "contestant l'habillage qu'il effectue et les accusations qu'il porte".

Pour justifier a posteriori la crise interne qui se noue au FN, Marine Le Pen persiste et signe et assure que l'association Les Patriotes, lancée par Florian Philippot, n'est "évidemment pas un think thank interne mais un parti politique, qui en avait d'ailleurs toutes les caractéristiques".

"Florian Philippot a choisi un habillage de victimisation"

La présidente du FN assure par ailleurs que Florian Philippot a "choisi le positionnement de victimisation" :

Le débat que j'ai voulu de refondation du Front national, il avait du mal vraisemblablement à l'intégrer.Marine Le Pen

Marine Le Pen remet en cause les accusations de Florian Philippot, qui assure que le "FN est rattrapé par ses vieux démons" : "On n'est pas obligé de tomber dans une critique outrancière et à mon avis en partie diffamatoire…"

Le Pen "craint" que Philippot soit mort politiquement

Tout en disant "regretter" le départ de son bras gauche, la présidente du FN a tenu à minimiser l'événement : "Le Front national s'en remettra sans difficulté", a assuré Marine Le Pen, qui assure que son parti compte "beaucoup de talents". La dirigeante frontiste promet de "tout changer du sol au plafond", assurant que le FN mènera dans les mois à venir "un débat d'idées" et instaurera une "nouvelle organisation" interne.

Interrogée afin de savoir si, selon elle, Florian Philippot est "fini politiquement", Marine Le Pen a eu une réponse très claire :

Je le crains pour lui (...) L'expérience m'oblige tout de même à constater quand même que ceux qui ont pris cette route là et mené une aventure solitaire ont disparu... Ça a été le cas de Bruno Mégret, ça a été le cas de Carl Lang, je pense pouvoir dire que ce sera le cas de Florian...Marine Le Pen

"Je suis la plus solide et la mieux placée" pour l'élection présidentielle de 2022

Durant l'émission, Marine Le Pen s'est déclarée candidate à sa succession à la présidence du FN lors du congrès de mars 2018. "Je suis la plus solide et la mieux placée" pour l'élection présidentielle de 2022, a-t-elle ajouté. Comme pour asseoir sa légitimité au sein du mouvement, au moment où ses détracteurs, en interne, n'hésiteront pas à exploiter cette crise.

La présidente du FN tend la main à Nicolas Dupont-Aignan

Vers un futur remplacement de l'aile souverainiste du FN par une alliance avec le parti de Debout la France ? Marine Le Pen a révélé en effet avoir déjeuné mercredi avec Nicolas Dupont-Aignan, suite au lancement de sa plateforme participative des 'Amoureux de la France' : "Je suis pour une politique de rassemblement ! J'ai eu l'occasion de lui dire directement que je trouvais son initiative tout à fait la bienvenue !"


>> L'émission sera diffusée dans son intégralité sur LCP et LCP.fr à 20h30.