twitter facebook chevron-right

"M. Guéant joue avec le feu depuis un moment" dénonce Christiane Taubira

Christiane Taubira, député PRG de Guyane réagit aux propos de Serge Letchimy, député apparenté PS de la Martinique et à l'attitude du Gouvernement et de sa majorité lors de la séance des questions au gouvernement.
Moins de 2 min

«Monsieur Guéant joue avec le feu depuis un moment» estime l'ex candidate à la présidentielle de 2002.

Celle-ci dénonce "des déclarations récurrentes qui s’inspirent d’idéologies profondément malsaines", affirmant que "l'inégalité entre les civilisations, est la théorie de l’inégalité entre les races".

Tout en comprenant l'extrême sensibilité du sujet, elle ne se dit pas en mesure aujourd’hui "d’accorder de la bonne foi à l’attitude extrêmement offusquée de l’UMP". Attitude qu'elle qualifie de "diversion, de gêne".

"Je suis époustouflée de voir un Premier ministre qui se lève et emporte tout son gouvernement alors qu’il a l’occasion de dire les choses, très clairement et d’élever très haut la voix de la France, c’est de ça que nous aurions besoin".

Les membres du gouvernement, le Premier ministre François Fillon en tête, ont quitté mardi la séance des questions au gouvernement après que le député de la Martinique Serge Letchimy a évoqué "camps de concentrations" et "régime nazi" au sujet des déclarations de Claude Guéant sur "les civilisations".

Serge Letchimy, député apparenté PS, a provoqué aussi le départ en masse des députés UMP et la levée de la séance en déclarant : "Mais vous, M. Guéant vous privilégiez l’ombre, vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration" avant de se référer dans le brouhaha au "régime nazi".

Le président de l’Assemblée UMP, Bernard Accoyer, a vainement appelé au calme, puis demandé au ministre des relations au Parlement, Patrick Ollier, resté seul au banc du gouvernement, "si cette intervention appelait une réponse du gouvernement". En l’absence de réponse et alors que l’effervesence ne diminuait pas dans l’hémicycle, il a levé la séance.

S.M avec AFP