twitter facebook chevron-right
Législatives 2017

INFO LCP - Henri Guaino perd son investiture LR aux législatives

Selon nos informations, c'est le maire du Chesnay Philippe Brillault qui sera investi par Les Républicains dans la 3e circonscription des Yvelines.
2 min
AFPAFP

Henri Guaino ne sera pas candidat aux élections législatives sous l'étiquette Les Républicains. Selon nos informations, la commission nationale d'investiture des Républicains, qui se réunissait mardi, a décidé d'évincer l'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy au profit du maire du Chesnay, Philippe Brillault. L'information devrait être annoncée officiellement mercredi.

"Je ne soutiendrai jamais le programme de François Fillon"

La décision des Républicains entérine un divorce qui paraissait inéluctable. Après avoir échoué à se présenter à la primaire de la droite et du centre, Henri Guaino avait à plusieurs reprises critiqué violemment François Fillon, dont il trouvait le programme "moralement inacceptable et économiquement absurde".

"Je ne soutiendrai jamais un programme que je trouve profondément injuste", affirmait-il en décembre.

En pleine affaire Penelope Fillon, le député des Yvelines avait été l'un des plus virulents à l'encontre de sa famille politique, déclarant sur Franceinfo que le maintien de la candidature de François Fillon à l'élection présidentielle était "une folie pour la droite" :

Comment voulez-vous pouvoir demander des sacrifices aux Français dans cette situation ?Henri Guaino

"Je ne voterai pas pour monsieur Macron"

Henri Guaino avait également refusé de suivre les consignes du parti Les Républicains durant l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle. À sa formation qui appelait ses militants à "voter contre Le Pen", Henri Guaino avait rétorqué, sur le plateau de LCP : "Ou j'irai à la pêche, ou bien j'irai voter blanc mais je ne voterai pas pour monsieur Macron".

Au micro d'Europe 1, le député des Yvelines avait poussé la transgression jusqu'à se "demander si le danger de monsieur Macron n'est pas pire (que celui de Marine Le Pen), parce que c'est une imposture".

Après la perte de son investiture, Henri Guaino se retirera-t-il de la vie politique ? Le 3 mai, il émettait déjà des doutes sur son avenir : "Je m'interroge sur ma capacité dans ce marasme à pouvoir agir..."