twitter facebook chevron-right
Primaire à droite

​Fillon, en tête, affrontera Juppé au second tour, Sarkozy éliminé

Le 1er tour de la primaire de la droite et du centre a livré un verdict surprise : François Fillon (44,2%) arrive en tête, devant Alain Juppé (28,3%), après dépouillement de 9000 bureaux de vote sur 10200. Troisième du scrutin, Nicolas Sarkozy (20,8%) est éliminé. Les scores des autres candidats : Nathalie Kosciusko-Morizet (2,5%) Bruno Le Maire (2,4%), Jean-Frédéric Poisson (1,4%) et Jean-François Copé (0,3%).
Moins de 2 min
AFP PhotoAFP Photo

Coup de tonnerre à droite : Nicolas Sarkozy est éliminé dès le 1er tour de la primaire de la droite et du centre. Sa campagne (trop) clivante, axée sur l’identité et la sécurité, n’a pas porté ses fruits. Et sa volonté de marginaliser Alain Juppé au sein de l’électorat Les Républicains, en fustigeant son "alternance molle", en l’attaquant sur sa proximité avec François Bayrou et en remettant en cause "l’identité heureuse", n’a pas su séduire son électorat. Le "Tout sauf Sarkozy" a joué à plein. Le candidat déchu a appelé à voter pour François Fillon.

Avec un second tour Fillon-Juppé, c’est un duel plus académique qui va avoir lieu. Le match promet d’être serré.

Arrivé en tête de ce 1er tour, François Fillon est l’invité surprise du scrutin. Il peut se targuer d’avoir contredit un "scénario écrit à l'avance par les médias". Bénéficiant d’une dynamique positive, le député de Paris a su mettre à profit son image de candidat sobre et sérieux, en imposant dans le débat un programme économique très libéral.

Bayrou, le talon d'achille de Juppé ?

Il aura face à lui Alain Juppé et son programme axé sur le thème de "l’identité heureuse", proposant un large rassemblement (de la droite, du centre, des déçus du Hollandisme…). Le soutien de François Bayrou peut-il constituer un handicap pour lui dimanche prochain ? C’est possible.

Alain Juppé le sait, c’est pourquoi il est à l'offensive contre Fillon, n'hésitant pas à qualifier son programme comme "le moins crédible". Le débat d’entre-deux-tours, le 24 novembre sur TF1 et France 2, promet d’être tendu.

Cliquez ici pour comparer les programmes de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé