twitter facebook chevron-right
élections législatives 2017

Essonne : la victoire de Manuel Valls contestée par La France Insoumise

Dans un climat aussi houleux que confus, l’ancien Premier ministre a revendiqué un court succès (50,3%) dans la 11e circonscription de l’Essonne. Mais son adversaire Farida Amrani conteste le résultat, évoquant "plusieurs soupçons sur le comptage de voix à Évry." Elle introduira un recours dès lundi.
Moins de 2 min
Manuel Valls et Farida Amrani revendiquent tous les deux la victoire dans la 11e circonscription de l'Essonne (AFP-LCP)Manuel Valls et Farida Amrani revendiquent tous les deux la victoire dans la 11e circonscription de l'Essonne (AFP-LCP)

Dans cette soirée très tendue, le reportage de Valérie Brochard.

Cliquez ici pour obtenir tous les résultats du 2nd tour des législatives

Sous les huées des militants de La France Insoumise, Manuel Valls a assuré, dimanche soir, avoir remporté le second tour de la 1re circonscription de l’Essonne "avec 50,3 % des voix et 139 voix d’avance."

L’ancien Premier ministre a immédiatement lancé un appel à Emmanuel Macron : "Je veux rester utile. Utile bien sûr au président de la République pour la réussite de son quinquennat. Je veux, dans cette circonscription, notamment, rassembler".
Problème, sa rivale, la candidate de La France insoumise, Farida Amrani, ne l’entend pas de cet oreille. La militante, issue des rangs du Parti communiste et investie par La France insoumise, a elle aussi revendiqué la victoire. Dénonçant "des irrégularités", Farida Amrani a demandé un nouveau décompte des voix. "On déposera dès demain matin à la première heure un recours à la préfecture", a-t-elle ajouté.

Des échauffourées ont eu lieu entre militants à l’intérieur de la mairie d’Évry, nécessitant l’intervention de la police. Les précisions de Bastien Augey.

Les déclarations, les candidats élus et battus : revivez la soirée électorale sur LCP.fr