twitter facebook chevron-right
Législatives 2017

Législatives 2017 : majorité absolue pour La République en marche

La République en Marche a remporté les élections législatives avec 308 députés, soit plus que la majorité absolue, selon les chiffres définitifs du ministère de l'Intérieur. Ses alliés du Modem obtiennent 42 sièges. Les autres partis résistent mieux que prévu : le bloc de droite LR/UDI dispose de 130 sièges, tandis que le bloc de gauche PS/PRG a 33 sièges. La gauche radicale récolte 27 sièges et le Front national 8 sièges. Tous les résultats, les déclarations, les candidats élus et battus : la soirée électorale à revivre sur LCP.fr.
9 min

Cliquez ici pour obtenir tous les résultats du 2nd tour des législatives

Certains instituts donnaient La République en marche-Modem à 450 voire 470 députés… Un véritable tsunami électoral ! Le verdict des urnes est tout autre, En Marche remporte la majorité absolue avec 308 sièges, soit 19 de plus que la majorité absolue de 289 sièges. Le MoDem remporte 42 sièges, ce qui fait une majorité En Marche-MoDem à 350 sièges. La droite sauve les meubles avec 130 sièges. Le PCF-France insoumise dispose de 27 sièges, Le PS/PRG 33 et le Front national totalise 8 députés. 6 élus sont divers droite, 12 divers gauche, 3 sont des nationalistes/autonomistes corses. Beaucoup de groupes en perspective dans le futur hémicycle.

Niveau d'abstention historique

L'abstention de ce scrutin est inédite pour des élections législatives avec 57,36% des électeurs qui ne se sont pas déplacés, soit 27 millions d'électeurs. Grande première, l'abstention de 2nd tour est plus importante qu'au 1er tour où elle avait été de 51,30%. Autre détail d'importance, les votes blancs et nuls qui totalisent presque 2 millions de suffrages soit presque 10% des personnes qui se sont déplacées aux urnes.

Carton plein pour les ministres d'Emmanuel Macron

Tous les membres du gouvernement d'Emmanuel Macron, candidats aux législatives, ont remporté leurs élections. Bruno Le Maire, Richard Ferrand, Marielle de Sarnez, Annick Girardin, Christophe Castaner et Mounir Mahjoubi gardent leurs ministères respectifs.

Confusion autour de la circonscription de Manuel Valls


Les résultats des candidats du parti socialiste

Au parti socialiste, Marisol Touraine a été battue en Indre-et-Loire, le frondeur Christian Paul battu dans la Nièvre, l'ancien ministre Stéphane Le Foll réélu dans la Sarthe, Olivier Faure réélu en Seine-et-Marne, Boris Vallaud élu dans les Landes, Ericka Bareigts réélue à la Réunion, Régis Juanico réélu dans la Loire, Dominique Potier réélu en Meurthe-et-Moselle, Jean-Jacques Urvoas défait dans le Finistère, Yann Galut battu dans le Cher, Valérie Rabault en mauvaise posture est finalement réélue dans le Tarn-et-Garonne et Guillaume Garot réélu dans la Mayenne. L'ancienne ministre des Sports Valérie Fourneyron a été battue en Seine-Maritime ainsi que l'ancienne ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem et Myriam El Khomri l'ancienne ministre du Travail. Soutenue par La République en marche qui n'a pas présenté de candidat, l'ancienne ministre des Outre-mer George Pau-Langevin est réélue à Paris dans le XXe arrondissement de Paris.

Les victorieux et les battus chez Les Républicains et les centristes de l'UDI

Chez Les Républicains, Annie Genevard réélue dans le Doubs, Daniel Fasquelle réélu dans la Somme, Philippe Vigier réélu en Eure-et-Loir, Christian Jacob réélu en Seine-et-Marne, Franck Riester réélu en Seine-et-Marne, Eric Ciotti réélu dans les Alpes-Maritimes, Eric Woerth réélu dans l'Oise , réélection de Laure de la Raudière en Eure-et-Loir, Georges Fenech défait dans le Rhône, Isabelle Le Callennec battue dans l'Ille-et-Vilaine et Guillaume Larrivé réélu dans l'Yonne. Jean-Frédéric Poisson, président du parti chrétien-démocrate, reconnaît sa défaite.

Chez les centristes de l'UDI, Maurice Leroy réélu dans le Loir-et-Cher, Yves Jégo réélu en Seine-et-Marne et Charles de Courson largement réélu dans la Marne. Le président du parti, Jean-Christophe Lagarde, a été réélu en Seine-Saint-Denis.

Les candidats élus, battus et réélus du Front national et de la Ligue du sud

Au Front national, sa présidente Marine Le Pen élue pour la première fois à l'Assemblée nationale dans le Pas-de-Calais annonce l'élection de 6 députés dont Gilbert Collard dans le Gard et Louis Aliot vainqueur dans les Pyrénées-Orientales. En revanche Florian Philippot a été défait en Moselle ainsi que son frère Damien Philippot dans l'Aisne et Sophie Montel dans le Doubs. A noter que le Front national perd la 3ème circonscription du Vaucluse précédemment détenue par Marion Maréchal-Le Pen. Sébastien Chenu a été élu dans le Nord ainsi qu'Emmanuelle Ménard (épouse du maire de Béziers Robert Ménard) élue dans l'Ayrault. Jacques Bompard pour la Ligue du sud a été réélu dans le Vaucluse.

Les élus et les battus de La République en marche-MoDem

A La République en marche, le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand réélu dans le Finistère, Eric Halphen défait dans le Calvados, Laurence Vichnievsky (MoDem-LREM) élue dans le Puy-de-Dôme, Jean-Michel Fauvergue a été élu en Seine-et-Marne, François de Rugy réélu en Loire-Atlantique et Aurore Bergé élue dans les Yvelines. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a été largement réélu dans l'Eure et le mathématicien Cédric Villani a été élu dans l'Essonne ainsi que Benjamin Griveaux, porte-parole d'En Marche, élu à Paris.

Les résultats de la France insoumise et des candidats PCF

Pour la France insoumise, son leader, Jean-Luc Mélenchon, a été élu à Marseille, François Ruffin élu également dans la Somme, Clémentine Autain et Alexis Corbière ont tous les deux été élus en Seine-Saint-Denis. Le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, a été battu en Haute-Garonne.

Au Parti communiste, André Chassaigne a été réélu dans le Puy-de-Dôme et Marie-George Buffet a été réélue en Seine-Saint-Denis.


Les principales réactions aux résultats du 2nd tour :

Le premier secrétaire du parti socialiste va démissionner

"Le verdict des urnes est clair", juge le chef de file des députés LR-UDI qui adresse ses "félicitations" à Emmanuel Macron

La leader du Front national annonce l'élection d'au moins six députés FN

Le leader de la France insoumise annonce la création d'un groupe insoumis à l'Assemblée nationale

Le Premier ministre félicite les candidats de la majorité présidentielle : "Il y a un an, qui aurait imaginé un tel renouvellement politique ?"


Les moments forts de la soirée du 2ème tour des législatives :

22h35 - Une annonce contestée par les militants de la France insoumise

22h25 - Avec 50,3% des voix, l'ancien Premier ministre de François Hollande annonce avoir été réélu député de l'Essonne

21h39 - Trois députés nationalistes corses à l'Assemblée nationale

20h12 - La République en marche et le MoDem en tête

20h04 - Le réalisateur François Ruffin annonce sa victoire et son élection au Palais Bourbon

20h01 - Le bloc En Marche-MoDem obtient la majorité absolue

18h36 - Selon la dernière estimation de notre partenaire Ipsos/Sopra-Steria, l'abstention devrait être de 56,60%

17h10 - L'abstention estimée à 57%, selon notre partenaire Ipsos/Sopra-Steria, un cas de figure inédit pour des législatives sous la Ve République

17h05 - 35,33% de participation à 17 heures, en baisse de 13 points par rapport à 2012 (intérieur)