twitter facebook chevron-right

En dépit de la parité, très peu de femmes à la tête des départements

Malgré les binômes paritaires, très peu de femmes dirigeront un département à l'issue du troisième tour.
2 min

Voici les quelques élues qui dirigeront des départements après le troisième tour des élections départementales jeudi 2 avril. Elles ne seront au total qu'une petite dizaine, malgré la parité désormais effective dans les assemblées départementales.

Nassimah Dindar (UDI) réelue à La Réunion

Nassimah Dindar (UDI) enchaîne un quatrième mandat à la tête du département, après la victoire de la droite lors des élections départementales. La centriste de 55 ans a été élue avec 38 voix sur 50.

Christine Bouquin (DVD) élue dans le Doubs

A 52 ans, Christine Bouquin devient la première femme à être présidente du conseil départemental du Doubs. Avec 24 voies contre 14 pour martine Voidey, elle succède au socialiste Claude Jeannerot.

Martine Vassal (UMP) élue dans les Bouches du Rhône

Martine Vassal tourne la page de Jean-Noël Guerini dans les Bouches du Rhônes. Celle qui fait partie du premier cercle de Jean-Claude Gaudin devient présidente du département à 53 ans.

Valérie Simonet (UMP) élue dans la Creuse

Valérie Simonet (UMP) est la nouvelle présidente du Conseil départemental de la Creuse. Elle a été élue à 16 voix contre 14 pour le candidat PS, Jean-Luc Léger.

Josette Borel-Lincertin (apparentée PS) élue en Guadeloupe

Avec 32 voix sur 42, Josette Borel-Lincertin a été élue présidente du nouveau Conseil départemental de Guadeloupe. Elle était l'unique candidate à cette élection.

Hermeline Malherbe (PS) réélue dans les Pyrénées-Orientales.

Avec 22 voix pour et 12 contre, Hermeline Malherbe (PS) a été élue présidente du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales. Un poste qu'elle occupe depuis quatre ans déjà.

Sophie Pantel (PS) élue en Lozère

Après quelques sueurs froides à gauche, la socialiste Sophie Pantel a finalement été élue au premier tour avec 13 voix en sa faveur, contre 9 voix favorable à l'UMP Alain Astruc. Cette candidature avait été fortement discutée au sein du parti socialiste. Alain Bertrand maire PS de Mende avait proposé une autre candidate.

Nathalie Sarrabezolles (PS) élue dans le Finistère

Nathalie Sarrabezolles (PS) s'est imposé à la tête du Conseil départemental du Finistère. Il a cependant fallu trois tours de scrutin pour départager les trois candidats en lice pour la fonction (Maël de Calan et Christian Troadec).
_
_
Anthony Berthelier