twitter facebook chevron-right
Affaire François Fillon

Fillon à ses troupes : "Est-ce que vous m'aidez ou est-ce que vous me compliquez la tâche ?"

Déplorant l'"empêchement" de leur famille politique suite à l'absence de "clarification" de la situation judiciaire de François Fillon, une vingtaine de parlementaires LR emmenés par Georges Fenech, devait demander, mardi à leur candidat, "la réunion sans délais" de leur bureau politique pour trancher cette "crise majeure". Mais l'initiative a fait "pschit"...
Moins de 2 min
Photo AFPPhoto AFP

Le coup de gueule devait avoir lieu en présence de François Fillon, au cours de la réunion du groupe Les Républicains, mardi. Finalement, il n'en a rien été. Comme il y a une dizaine de jours, son promoteur, Georges Fenech, a décidé de retirer sa demande de réunion exceptionnelle du bureau politique des LR. Une initiative de toute façon rejetée par François Fillon qui a averti les députés LR que le retrait de sa candidature à la présidentielle "créerait une crise majeure", selon des participants à la réunion cité par l'AFP.

"Est-ce que vous m'aidez ou est-ce que vous me compliquez la tâche ?", a lancé Fillon à ses troupes, avant de répéter ce qu'il martèle depuis le début de ses déboires judiciaires: "Il n'y a pas de solution alternative" à sa candidature.

Voilà le document qui devait initialement être lu, mardi par les députés "frondeurs" :

Nouvelles tensions chez Les Républicains. Après trois jours passés sur l'île de La Réunion, François Fillon était de retour, mardi matin, devant les parlementaires. Présent à la réunion de groupe des députés LR, le candidat de la droite et du centre est venu défendre sa candidature alors qu'une vingtaine de parlementaires de droite demande la tenue d'un "bureau politique". Les précisions de Stéphanie Dépierre.