twitter facebook chevron-right
police

Déontologie des policiers : Bartolone saisit le Défenseur des droits

Dans un courrier adressé mardi à Jacques Toubon, le président de l'Assemblée nationale souhaite la mise en place d'une étude globale, avant le mois de juin, sur les pratiques des policiers et les règles à respecter.
Moins de 2 min
Photo d'illustration. Des policiers interpellent un manifestant à Lyon en marge de la manifestation contre la loi travail, dans le sud-est de la France, le 28 avril 2016 © AFPPhoto d'illustration. Des policiers interpellent un manifestant à Lyon en marge de la manifestation contre la loi travail, dans le sud-est de la France, le 28 avril 2016 © AFP

Faut-il faire évoluer la déontologie des policiers ? C'est la question que pose implicitement mardi Claude Bartolone dans un courrier adressé au Défenseur des droits. Le président de l'Assemblée nationale souhaite "une étude sur les conséquences de la doctrine et de la pratique du maintien de l'ordre en France par les forces de l'ordre au regard des règles de déontologie qui s'imposent à elles".

Et il souhaite que cet état des lieux se fasse vite, "avant la fin de la présente législature", d'ici à la fin du mois de juin.

Le député Pouria Amirshahi, qui réclamait une saisine du Défenseur des droits depuis l'agression de Théo par des policiers à Aulnay-sous-Bois, a salué cette "grande première" sur Twitter.

À l'issue de ce travail, le Défenseur des droits pourra proposer une évolution des textes législatifs ou des règlements "qui lui apparaissent utiles", conformément à ses statuts.