l Arrivée des 25 députés suppléants de ministres à l'Assemblée nationale | LCP Assemblée nationale twitter facebook chevron-right

Arrivée des 25 députés suppléants de ministres à l'Assemblée nationale

Saurez-vous reconnaître les nouveaux députés ?
2 min

Les 25 membres du gouvernement élus députés ont abandonné leur siège à l'Assemblée nationale, un mois après leur prise de fonction comme le prévoit la Constitution afin de choisir entre les deux fonctions. Ils cèdent leur place à leur suppléant.

Le Premier ministre est remplacé par Jean-Pierre Fougerat, député de Loire-Atlantique et conseiller général de ce département.

La ministre du Logement, l'écologiste Cécile Duflot, est remplacée en tant que députée de Paris par la socialiste Danièle Hoffman-Rispal, qui siégeait déjà dans la précédente Assemblée nationale mais avait dû accepter d'être sa suppléante dans le cadre de l'accord PS-EELV pour les législatives.

De ce fait, le groupe écologiste perd un siège, passant de 18 à 17 membres. Comme la ministre radicale de gauche Sylvia Pinel (Artisanat) est remplacée par un socialiste, Jacques Moignard, le groupe PS devrait gagner deux sièges, ce qui devrait le faire passer à 296 membres et apparentés.

Autre conséquence de ces mouvements, le nombre de femmes députées est ramenée à 151, au lieu de 155 dans la composition initiale.

Cas particulier, le ministre du Travail Michel Sapin est le suppléant du député socialiste de l'Indre Jean-Paul Chanteguet, mais ne devra choisir entre ces deux fonctions que si le siège devenait vacant.

Les nouveaux députés et les ministres qu'ils remplacent:

- Jean-Pierre Fougerat (Loire-Atlantique): Jean-Marc Ayrault

- Emilienne Poumirol (Haute-Garonne): Kader Arif (Anciens combattants)

- Jean-Luc Drapeau (Deux-Sèvres): Delphine Batho (Ecologie)

- Jean-Claude Gouget (Lot-et Garonne): Jérôme Cahuzac (Budget)

- Avi Assouly (Bouches-du-Rhône): Marie-Arlette Carlotti (Personnes handicapées)

- Geneviève Gosselin (Manche): Bernard Cazeneuve (Affaires européennes)

- Thérèse Guilbert (Pas-de-Calais): Frédéric Cuvillier (Transports)

- Vincent Feltesse (Gironde) : Michèle Delaunay (Personnes âgées)

- Danièle Hoffman-Rispal (Paris): Cécile Duflot (Logement)

- Guillaume Bachelay (Seine-Maritime): Laurent Fabius (Affaires étrangères)

- Gérard Terrier (Moselle): Aurélie Filippetti (Culture)

- Olivier Veran (Isère): Geneviève Fioraso (Enseignement supérieur)

- Pierre Leautey (Seine-Maritime) : Valérie Fourneyron (Sports)

- Sylvie Pichot (Mayenne): Guillaume Garot (Agroalimentaire)

- Jean-Philippe Mallé (Yvelines): Benoît Hamon (Economie sociale)

- Jérôme Guedj (Essonne): François Lamy (Ville)

- Sylvie Tolmont (Sarthe): Stéphane Le Foll (Agriculture)

- Gwénégan Bui (Finistère): Marylise Lebranchu (Fonction publique)

- Hélène Vainqueur-Christophe (Guadeloupe): Victorin Lurel (Outremer)

- Frédéric Barbier (Doubs): Pierre Moscovici (Economie)

- Fanélie Carrey-Conte (Paris): George Pau-Langevin (Réussite éducative)

- Jacques Moignard (Tarn-et-Garonne): Sylvia Pinel (Artisanat, commerce et tourisme)

- Jean-Marie Beffara (Indre-et-Loire): Marisol Touraine (Affaires sociales)

- Carlos Da Silva (Essonne): Manuel Valls (Intérieur)

- Florence Delaunay (Landes): Alain Vidalies (Relations avec le Parlement).

Et au Sénat:

- Hélène Lipietz (Seine-et-Marne): Nicole Bricq (Commerce extérieur)

- André Vairetto (Savoie): Thierry Repentin (Formation professionnelle)

- Stéphane Mazars (Aveyron): Annne-Marie Escoffier (Décentralisation)

- Kalliopi Ango Ela (Français de l'étranger): Hélène Conway (Français de l'étranger)

(Avec AFP)